Les ders de mai

Regardez bien ces images

Vous ne les verrez peut-être plus jamais. Ces ruines, vous les connaissez depuis peu :  c’est Palmyre. Située dans un désert près de la frontière irakienne, ces ruines datent de 2000 ans. C’est un pan, et pas le seul, de l’histoire de la Syrie, et il va sûrement disparaître. Parce que nous sommes incapables de nous mettre d’accord pour intervenir, de se réunir et de décider avant qu’il ne soit trop tard, Palmyre n’est pas condamnée uniquement à cause des extrémistes religieux, mais aussi de notre incapacité à répondre à une réponse urgente.

Alors évidement, nous savions que cela pouvait arriver, surtout qu’il était possible d’arrêter ou du moins ralentir, avant que les fous religieux n’arrivent. Avant d’atteindre la cité, les extrémistes devaient traverser un désert. Dans ce lieu, il était possible de les pilonner.  Cela n’a pas été fait, à croire que certains s’en lavaient les mains.

Dernier élément : les fous religieux se foutent royalement de la cité antique de Palmyre, ce qu’ils veulent c’est obtenir le contrôle de deux puits de ressources gazières et les munitions qu’avaient laissées les soldats syriens en déroute.

Détruire la cité de Palmyre, tout en revendant certains morceaux, n’est qu’une cerise sur le gâteau. Une dernière chose, les destructions de civilisation antiques par un groupe qui se croit plus avancé n’est pas une nouveauté, d’ailleurs je reprends cette citation de Darwin :

“Ainsi, ce sont bien nos ancêtres qui sont à l’origine de nos mauvaises passions ! Le diable, sous l’apparence du babouin, est notre grand-père.”

Charles Darwin, 1838, in Carnet de notes.

  • A suivre

– Face à l’austérité, la Grèce se cherche une voie. Ni idyllique, ni cynique, le gouvernement cherche des solutions sans impasse. Pas simple (voir l’article du Monde).

A l’échelle du monde … ce n’est plus de la corruption, mais un système entier qui est gangrené. Il est difficile de savoir la nature de la corruption, qui elle touche et depuis quand. Bref, encore un mythe qui s’effondre (voir les articles du Figaro et de Ouest France)

  • Valeur 0

La hausse mortifère de la route ; et peut-être plus encore ;  ; la fin des ferries ; nos origines profondes et mystérieusesil y a des jeux de mots pourris ; c’est fragile ces bêtes- là ;

  • En vidéo

Un bon petit album pour finir : Goo de Sonic Youth