Deuxième semaine de septembre

Le monde sépia

La rentrée est arrivée, et nous sommes repartis pour une nouvelle année. Une nouvelle année synonyme de changement mais aussi de continuité.

J’ai u l’impression, lorsque j’avais écris les deux lignes ci-dessus, que la banalité du monde me tapait dessus sans que je m’en rende compte. Que je vous explique : le monde est changeant, mais en même temps, il garde une immobilité de façade qui rend notre quotidien gorgé de souvenirs.

Or, si le monde est changeant, il devrait nous apparaître comme nouveau à chaque rentrée. Mais ce n’est pas le cas.

C’est pour cette raison que je l’appelle sépia : il garde cette contradiction de nouveautés et de souvenirs. Si je parle du monde sépia, c’est parce que je pense que nous devrions en sortir.

Quelques exemples sur cette impression terne : les migrants. nous nous sommes émus de cette photo qui a fait le tour du monde. Ce pauvre enfant ne méritait pas ce qui lui arrivait. Lire le témoignage de son père, qui a perdu son autre fils et sa femme, est un déchirement. On ne peut nier la portée symbolique de cette photo, et de voir que les autorités se bougent. Mais cela fait deux ans que des drames comme celui-ci arrivent. Les gardes frontières de Frontex en voient régulièrement. Ce sont eux qu’on pourrait interroger pour savoir la manière dont ils vivent, hantés par leurs cauchemars.

Daesh. Il n’existe pas d’équivalent dans le monde. Le terrorisme n’a jamais été aussi fort. Oui, mais les problèmes au Mali datent bien avant Daesh par exemple. Les bédouins du désert militent depuis la nuit des temps pour l’indépendance de leur lieu de vie qui est une partie du Sahara. En Afghanistan, les rebelles et les tribus se battent bien avant que les Russes mettent leur grain de sel. Les démocraties européennes ont mis quelque fois plus de souk qu’avant.

Dernier exemple : l’école. Depuis les années 90, on parle de l’élève au centre, des compétences extrascolaires, de l’évaluation par compétences. Or, évaluer sans notes existe depuis longtemps, bien avant la loi de Jospin de 90. Bien avant cette date, on a pointé les bienfaits du théâtre, de travailler comme les entreprises en se centrant sur les capacités d’un élève et non sur ses notes. Rien n’est vraiment nouveau, et pourtant on fait comme si. Quel est le sens de ce que nous faisons ? Je pense que ces idées, issues des néo-pédagogues, sur la déconstruction de la chronologie, de l’évaluation par compétences sans réflexion, non comme des idées novatrices, mais comme anciennes. Certaines d’entre elles sont inutiles, et ce qui est inutile devient dangereux.

Cela vaut pour l’école, comme pour le reste. Faisons le ménage dans le flux d’information qui nous arrive. Créons nous une « écologie informative », liée à nos intérêts, qui n’est pas forcément en continu, mais qui nous donne accès au monde, pas seulement à ce qui se passe sur un écran.

  • A suivre

-Le Ministre de la Diplomatie Française, M. Fabius, prévient que le flux de migrants est très important, et que cela aura des conséquences insoupçonnées (Voir l’article de France Info TV).

Alléger le Code de Travail, le rendre plus accessible, mais aussi le rendre plus diversifié selon les branches. C’est un dur pari que tente de proposer par la commission Combrexelle. Le gouvernement aura un pari encore plus difficile à relever s’il décide de suivre ce rapport (Voir l’article de Challenges).

  • Valeur 0

Voir et comprendre Game of Thrones ; le paquet neutre fait polémique ; le flux continu ; les heurts continuent ; c’est beau l’ouverture culturelle ; c’est dommage que ce sondage n’arrive pas fin juin, ça pourrait servir ; le retour de l’ouverture culturelle ; Shinzo Abe de retour ; chaque mur entraîne un contournement ; les ransomwares débarquent sur smartphone ;  dans le plus grand secret ? non pas tout à fait ;

  • En vidéo

Foals  avec Mountain at my gates

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s